Récit d’un trader indépendant ou comment vivre du trading

👋 Bonjour à tous,

J’ai créé cette page pour relater mon expérience et la partager avec tous les passionnés de bourse, de day trading et de scalping.

Si vous vous posez la question de devenir trader indépendant, d’investir en bourse ou sur d’autres marchés financiers (matières premières, Forex, etc.) et de vivre du trading et bien n’hésitez plus !

J’espère être l’étincelle qui arrivera à vous convaincre de vous lancer. 💪

Sur ces quelques pages je vous partages mon expériences et des ressources. Toujours sans langue de bois, je vous donnerais le condensé de dix années d’expériences à travers de multiples ressources.

Prêt à devenir un trader indépendant ?

Antoine

illustration etat esprit trader
Le trading c’est avant tout une histoire de mental

Un état d’esprit avant tout

Il serait mensonger de dire que tous les traders débutants réussissent ou que vous gagnerez à coup sûr des millions. 💰💰💰

Cependant vous vivrez certainement avec un regret toute votre vie si vous n’essayez pas. Personnellement et malgré les difficultés, je n’ai jamais regretté mon choix.

Pourtant lorsque je me suis lancé j’avais une situation qui n’était pas si simple. J’ai surement eu la chance d’avoir une femme qui me comprenait et me soutenait dans mon choix de me soustraire à un quotidien professionnel qui ne me convenait pas.

Je ne crois pas qu’on puisse se décider à devenir trader une fois à la retraite, c’est un choix à faire tant qu’on a encore assez d’énergie pour survivre aux swings du quotidien. Car oui vous pouvez vous créer une rente et des gains substantiels grâce au trading mais il faut être prêt à bien vivre les mauvais jours.

Votre premier ennemi ça sera vous.

Combien de fois ai-je remis en question ma stratégie de trading ou mes capacités de trader sur un gros trade perdu !

Attenton je ne dis pas qu’il ne faut pas se remettre en question, mais qu’il vous faudra un mental d’acier et vous préparer mentalement.

Pour cela j’ai trois conseils et croyez moi ils sont essentiels :

  1. Assurez vous d’avoir une motivation à toute épreuve et le bon environnement pour démarrer (situation familiale ou sentimentale stable).
  2. Commencez à apprendre la méditation dès ajourd’hui et adoptez cette routine. Juste 5 à 10 minutes la matin et pareil le soir. Croyez-moi cela vous changera la vie.
  3. N’investissez pas l’argent qui doit couvrir vos besoins essentiels, sinon la prise de recul analytique nécessaire sera tout bonnement impossible. Si vous n’avez pas de capital de départ alors ne vous lancez pas dans le trading.

Un capital de départ c’est (très) important

On en parlait et la transition est toute trouvée ! Il est essentiel de démarrer avec un capital de départ.

En trading il faut estimer tout l’argent que vous investissez comme déjà perdu. Evidemment ça n’est pas le but ! Mais je vois trop de sites de formation ou autre où on vous explique que vie va changer en une semaine que vous serez rentier dès la première année.

Belle blague 🙂 Avant de penser à gagner de l’argent vous devez penser à apprendre le trading. En vous essayant vous découvrirez vite si c’est une passion pour vous ou pas. La passion seule de l’argent ne suffit pas.

Ne pensez pas à calculer constamment combien vous avez gagné ou perdu. Le trading gagnant c’est avant tout réussir plus de trades gagnants que de trades perdants.

D’ailleurs un trader ne peut pas éviter les trades perdants, même s’il est excellent ! 💸

Donc il faut être prêt à perdre et ne pas être atteint par les pertes. Il arrivera que vous perdiez vos gains de la semaine sur une journée mais si vous respecter tous les conseils que je vais vous donner, je n’ai aucun doute que vous atteindrez vos objectifs financiers par le trading.

Bon ok… on parle de capital de départ mais quel montant ?

Et bien tout dépend de quels sont vos objectifs. Une chose est certaine c’est qu’on ne peut pas faire une fortune avec 50€ de capital de départ.

Vous entendrez souvent parler d’effet de levier (c’est le fait de pouvoir investir plus que ce que vous avez en poche pour démultiplier potentiellement vos gains) mais reste que si vous arrivez à performer en moyenne à 20% (ce qui est déjà bien pour un débutant) vous ne gagnerez pas grand chose avec 50€ de capital. (ça fait 10€).

Mais alors avec combien il faut démarrer pour devenir trader ? Et bien parlons-en !

Parlons peu, parlons gains

Le loup de wall street a beaucoup contribué au fantasme ambiant et à l’image délirante du trader sous cocaine gagnant des millions.

Alors oui les meilleurs traders gagnent beaucoup et même si je vous souhaite d’être un génie du trading, il y a fort à parier que ce ne soit pas le cas. Alors fixez vous un objectif raisonnable.

Tant sur la rente que vous souhaitez dégager que sur le temps que vous vous laissez pour y parvenir. Afin que vous puissiez réaliser le délais nécessaire pour vivre du trading je vous partage différentes statistiques ainsi que mon propre parcours.

Quelles sont les performances des meilleurs traders indépendants?

  • Les meilleurs day-trader ont tendance à performer entre 10 et 20%.
  • Les meilleurs scalpers peuvent aller jusqu’à du 100% mensuel.

Voilà un tableau qui récapitule combien vous pouvez gagner selon votre capital de départ et votre seuil de performance. La colonne orange est la zone que vous devriez viser car elle est accessible :

trader gain estimations

Mon expérience et mes gains de day trading

A titre personnel j’ai performé à 13% durant les 10 dernières années que j’ai passé en qualité de trader indépendant.

J’ai commencé par décider avec ma femme que nous allions prendre le risque de perdre 1500€ d’investissement via des placement sur des marchés très liquides comme celui du Forex.

Je n’avais pas encore sauté le pas car je souhaitais voir si j’arrivais à être consistant sur le gain et à me créer une somme suffisante pour commencer à faire de beaux mois. Autant vous dire qu’avec le boulot à côté j’ai peu dormi !

J’ai donc commencé en 2008 avec 1500€ et voilà comment mon capital a évolué mois après mois pendant deux ans:

Comme vous pouvez le constater il y a eu des swings. Mais à force d’apprentissage, d’échanges, d’analyses et d’heures derrière mes écrans j’ai fini par arriver à me créer des gains substantiels.

Evidemment je ne retirais pas mes gains, l’objectif étant de créer un capital pour trader et démultiplier les gains ainsi que mieux vivre les swings. A ce stade je ne le savais pas encore mais mon capital ne suffisait toujours pas à subir les swings inhérents à la vie d’un day trader.

Quoiqu’il en soit c’est en septembre 2009 que j’ai décidé de me lancer en tant que trader indépendant.

J’ai réalisé une rupture conventionnelle avec mon employeur et je dois bien l’avoué, j’ai profité du chômage pendant quelques mois pour ne prendre aucun risque vis-à-vis de ma famille. Confiant sur ma capacité à performer j’ai ensuite dégagé vers 2011 un revenu qui se situait aux alentours de 6000€ mensuel.

Maintenant chaque trader à des objectifs qui peuvent être différents. Peut-être que vous souhaitez simplement arrondir vos fins de mois avec le trading ou créer un revenu complémentaire. Dans ce cas l’investissement financier de départ sera moins important.

Pour autant gardez en tête deux choses :

  1. L’investissement en temps est le même pour tout débutant trader quel que soit son objectif car il n’existe pas de méthode magique de trading qui ne nécessite pas de comprendre ce que vous faites.
  2. Tous vos premiers gains ne doivent pas être retiré car ils doivent vous permettre de créer un capital confortable pour améliorer vos gains futures et mieux resister aux swings.

Les différents type de trader et de trading

Vous êtes encore là ? Parfait.

Cette partie est essentielle. Pourquoi ? Car les débutants ont tendance à confondre bourse et trading par exemple. Et ce n’est pas de leur faute, la plupart des formations de tradings ou vendeurs de rêve comme je les appelle maintiennent un flou.

C’est en partie compréhensible car ce n’est pas simple du tout. Mais on va quand même prendre le temps de bien comprendre cette partie que j’aurais aimé qu’on m’explique à l’époque !

Beaucoup d’acteurs vous vendent des formation au trading avec des gains à la bourse et à aucun moment dans la formation l’élève n’achète une action.

Donc pour devenir trader indépendant, il faut déjà savoir ce que vous voulez faire.

Après tout un trader, c’est un individu qui achète et vend des actifs financiers dans l’objectif d’en tirer un profit.

Je vous propose qu’on passe rapidement en revue :

  1. Quels sont les marchés qui existent
  2. Quels sont les différents types de trading

Les marchés financiers

Marché Financier

Description

Le Marché action

Ca c'est la Bourse ! Quand vous entendez parler du CAC 40 et bien c'est sur la Bourse de Paris qu'on achète ou vend des actions de sociétés. 

Le Marché Obligataire

Il arrive que l'état ou des institutions financières emprunte de l'argent directement aux traders. Le trader achète donc une obligation. C'est une sorte de certificat de dette qui permet un investissement à faible retour mais aussi à faible risque.

Le marché des devises

Aussi appelé Forex, c'est généralement là qu'on retrouve la plupart des Traders. En effet la volatilité est importante mais aussi la liquidité. C'est à dire qu'à tout moment vous pouvez échanger des grandes quantités de monnaies.

Bon c’est une version ultra simplifiée car il existe des marchés primaires et secondaires ainsi que le marché monétaire par exemple qui est réservé à des acteurs institutionnel.

Vous avez aussi des marchés spécifiques pour des produits dérivés.

Pour le moment retenez simplement qu’il y a les marchés boursiers (actions + obligataire) et le marché des devises.

Bon ajoutez aussi à cela les cryptomonnaies (qui n’ont pas de marché à proprement dit) et vous avez la plupart des places financières où vivent les traders.

Bon ok on comprend qu’on peut acheter et vendre des actifs financiers à beaucoup d’endroit. Mais bon un trader reste un trader non ?

Alors oui.. mais vous retrouverez des termes spécifiques à différents types de trading. Explications.

Les différents types de traders indépendants

Le day trader

Il existe différents type de traders indépendants.

Personnellement à la base j’ai commencé par le day trading. C’est à dire que j’achète et revend ma position sur la journée. Principalement sur le Forex.

Le Forex est le marché à la mode ces dernières années en France. L’objectif est de prendre des positions ouvertes sur des courts laps de temps. Parfois juste de l’ordre de quelques minutes. Il s’appuie beaucoup sur l’analyse des graphiques (aussi appelé analyse technique).

La plupart des day traders utilisent généralement les effets de levier afin de miser plus que leur capital et ainsi démultiplier leurs gains potentiels. Revers de la médaille, vous démultiplier aussi potentiellement vos pertes. Ne l’oubliez jamais!

Si le marché du forex est très plébiscité c’est parce qu’il permet aujourd’hui des gains rapides avec un investissement très faible.

Attention tout de même aux déconvenues, l’analyse chartiste n’est pas donnée au premier venu et on pense souvent avoir trouvé la martingale alors qu’on a juste eu de la chance sur ces trois premiers investissements.

C’est pour cela que je vous recommande dans un premier temps de vous essayer au trading via un compte démo. Vous pouvez commencer avec un courtier adapté aux traders indépendants débutants comme eToro. Vous pourrez simuler des trades en condition réelle et ne vous lancez qu’une fois prêt!

👉 Comment ouvrir un compte de démo sur eToro

illustration stratégie forex
Sans stratégie et connaissances solides le trading ne vaut guère plus que de jouer au casino à la roulette !

Au départ je pensais vraiment qu’investir sur le forex était comme jouer à la roulette. Cependant à force j’ai vu des traders performer sur du long terme avec de vraies stratégies de trading.

Je constate aujourd’hui que beaucoups d’arnaques existent dans ce milieu. Rassurez-vous, il existe des méthodologies et stratégies avec un fondement scientifique qui permettent d’être gagnants sur du long terme.

Pour cela vous devrez apprendre les bases de l’analyse technique, graphique et enfin fondamentale.

Tout un programme !

Qu’est ce que le Scalping?

Vous trouverez surement souvent ce terme en vous renseignant. Il s’agit d’un autre méthodo de trading.

Ici le trader joue sur le volume de trading. Tout comme le day trader, je ne voyais pas trop cette activité d’un bon œil (jusqu’à ce que différents traders arrivent à me convaincre).

Le scalper va passer des centaines d’ordre afin de cumuler des micro bénéfices. En fait, l’expression « les petits ruisseaux font les grandes rivières » s’adapte parfaitement à cette méthode de trading.

Ces types de traders ont été bien aidés par la possibilité désormais sur les plateformes en ligne de développer des algorithmes. Il est d’ailleurs très difficile d’être un scalper à succès sans être capable d’automatiser par du scripting vos opérations de trading.

Je le déconseille fortement aux débutant et recommande le day trading ou le trading de position.

L’idée est d’être capable de scripter des déclencheurs en fonction de vos analyses du marché qui vont générer des opérations automatiques. Vous trouverez de nombreuses propositions de trading automatisé clé en main sur le marché, globalement fuyez les toutes.

Au passage : Fuyez comme la peste toute personne qui vous proposera un robot de trading qui vous fera gagner de l’argent. C’est toujours de l’arnaque.

Personne ne vous donnera sa recette miracle pour devenir riche en appuyant sur un bouton. D’ailleurs elle n’existe pas…

Le trader de positions

J’ai fait beaucoup de trading de positions. Il donne la part belle aux tendance et propose du trading à moyen terme. Ici on s’intéresse à des analyse macro-économiques et on sort un peu la tête des cours et chandeliers japonais.

De la même façon je pense que c’est intéressant mais dans un second temps. Mieux vaut commencer par bien maîtriser l’analyse graphique et technique avant de commencer à s’attaquer au trading de position.

Comme vous l’avez compris j’ai réalisé tout type de trading, aussi bien de position que du day trading jusqu’à utiliser divers logiciel pour automatiser des méthodologies et faire du scalping. Tout dépend de votre profil de trader.

Quoi qu’il arrive il faut avoir préparé un pécule à investir afin que les rendements vous permettent de dégager de belles plus-values. Car battre le cours avec un total d’investissement de 1000€ ne vous permettra pas d’aller très loin !

Je me suis toujours principalement basé sur de l’analyse graphique mais pour le trading de position j’ai fini par me plonger longuement dans l’analyse fondamentale. Si ces termes vous sont encore inconnus je vous conseille vraiment le site actu-bourse.fr qui est très bien fait.

En tout cas, au risque de me répeter, il vous faut commencer par apprendre les bases avant de penser à devenir trader indépendant gagnant.

Comme disait ma grand mère: “on a rien sans rien”. (Merci mamie)

 

La rigeur: clé du succès du trader indépendant

On parlait du mental et nous y revoilà.

Pour être honnête, être trader sur du long terme est difficile et taxant mentalement. Il a d’ailleurs fallu que nous mettions une règle avec mon épouse pour ne jamais parler de mon quotidien de trading afin qu’elle ne soit pas stressée.

Chaque matin avant de commencer à trader je commençais par une séance de relaxation avec une application. Même chose à la fin de ma journée de trading.

Aussi j’ai réservé un espace chez moi pour le trading. C’est la seule chose que j’y fais et c’est très important. Ne négligez pas cela.

Je me suis aussi mis une autre règle en place, quel que soit le mois que je pouvais faire, ceux à 35% comme ceux à 0%, j’ai viré la même somme chaque mois en me jurant de ne pas toucher à mon capital de départ.

Pour aller plus loin je me suis astreint à ne pas trader plus de 2 heures par jour et je réservais le reste de mon temps à de la formation et des analyses.

Cette rigueur m’a permis d’assurer une longévité sur mes revenus.

Aujourd’hui j’ai continué à constituer un capital conséquent qui me sert de fond pour trader.

J’ai placé aussi énormément sur du long terme via des PEA par exemple afin d’assurer des placements moins risquer et diversifier ma stratégie et mes placements.

Enfin j’ai aussi diversifié avec des SCPI qui sont des placements intéressants à terme car relativement stables et performants. Mais la diversification est une étape 2.

Encore une fois tout dépend des objectifs, le mien étant d’en faire ma vie puis de lisser au maximum le risque (car il n’y a pas de risque quand on parle d’investissement financier).

Donc retenez surtout que pour vous lancer, concentrez vous sur le fait d’être rigoureux et réfléchi. La route est longue et l’investissement important (aussi bien en temps qu’en finances) mais si vous êtes motivé et que vous ne prenez rien pour acquis en travaillant toujours plus, le résultat sera présent.

Se former pour devenir Trader Indépendant

Il est important d’échanger et de ne pas rester dans sa bulle. De préférence échangez avec d’autres investisseurs qui vivent la même chose que vous.

Faites vous un réseau via des forums et skype de traders avec qui échanger quotidiennement sur vos sessions. Rejoignez des clubs d’investisseurs, etc. Cela vous aidera à progresser plus vite mais aussi à mieux resister à vos mauvaises journée.

J’avais créé un groupe de travail très efficace qui a évidemment évolué depuis le premier jour mais nous sommes pour certains d’entre nous amis depuis 10 ans maintenant et toujours en train d’apprendre et d’échanger.

Evidemment le dernier point et peut être le plus important, commencez par une formation solide au trading.

Vous trouverez de nombreux guide sur ce site, j’espère que cela vous aidera.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me partager votre histoire de trader 😉

Antoine