Récit d'un trader indépendant ou comment vivre de la bourse

RECIT D'UN TRADER INDEPENDANT





Bonjour à tous,

J’ai créé cette page simplement pour relater mon expérience et la partager avec tout passionné de bourse. Si vous vous posez la question de devenir trader indépendant et d’investir en bourse et bien n’hésitez plus ! J’espère être l’étincelle qui arrivera à vous convaincre d’investir en bourse et de vous lancer. Car bien souvent une fois la théorie acquise il ne vous reste plus qu’à prendre votre courage à deux mains pour vous lancer.

Un état d’esprit avant tout

Il serait mensonger de dire que tous réussisse et que vous gagnerez à coup sûr des millions. Cependant vous vivrez avec un regret toute votre vie si vous n’essayez pas. Personnellement je n’ai jamais regretté mon choix. Pourtant lorsque je me suis lancé j’avais une situation qui n’était pas si simple. J’ai peut-être eu la chance d’avoir une femme qui me comprenait.

Je ne crois pas qu’on puisse se décider à devenir trader une fois à la retraite, c’est un choix à faire tant qu’on a encore assez d’énergie pour survivre aux swings du quotidien. Evidemment je conseillerais d’avoir assez de côté histoire de ne pas se retrouver à jouer sa maison. Ce serait d’ailleurs mon premier conseil, estimez tout l’argent que vous investissez comme déjà perdu. Une fois cela intégré, vous arriverez à prendre le recul nécessaire pour rester froid et analytique en toutes circonstances.

Je suis trader de positions, et vous ?

s Il existe différents type de traders indépendants, premièrement il y a le day trader. Ce dernier se retrouve sur le Forex. C’est le marché à la mode ces dernières années en France. L’objectif est de prendre des positions ouvertes sur des courts laps de temps. Parfois juste de l’ordre de quelques minutes. Il s’appuie beaucoup sur l’analyse des graphiques le tout sur une faible durée et il a recourt à des leviers importants.

Si le marché du forex est très plébiscité c’est parce qu’il permet aujourd’hui des gains rapides avec un investissement très faible. Attention tout de même aux déconvenues, l’analyse chartiste n’est pas donnée au premier venu et on pense souvent avoir trouvé la martingale alors qu’on a juste eu de la chance sur ces trois premiers investissements.

Au départ je pensais vraiment qu’investir sur le forex était comme jouer à la roulette. Cependant à force j’ai vu des traders performer sur du long terme et de vraies stratégies de trading ont commencé à filtrer. Je constate aujourd’hui que beaucoups d’arnaque existent dans ce milieu mais qu’il existe des méthodologies et stratégies avec un fondement scientifiques qui permettent d’être gagnants sur du long terme.

Autre type de trader, le trader scalper. De la même façon il intervient sur le marché de la monnaie. Ici on joue sur le volume de trading. Tout comme le day trader, je ne voyais pas trop cette activité d’un bon œil jusqu’à ce que différents traders arrivent à me convaincre. Le scalper va passer des centaines d’ordre afin de cumuler des micro bénéfices. En fait, l’expression « les petits ruisseaux font les grandes rivières » s’adapte parfaitement à cette méthode d’investissement en bourse.

Ces types de traders ont été bien aidés par la possibilité désormais sur les plateformes en ligne de développer des algorithmes. Il est d’ailleurs très difficile d’être un scalper à succès sans être capable d’automatiser par du scripting vos opérations en bourse. L’idée était d’être capable de scripter des déclencheurs en fonction de vos analyses du marché qui vont générer des opérations.

Enfin il y a le trader de position, c’était plutôt mon profil de trading. J’ai toujours préféré le « long terme ». Ici comme je vous le disais avant il faut avoir préparé un pécule à investir afin que les rendements vous permettent de dégager de belles plus-values. Car battre le cours avec un total d’investissement de 1000€ ne vous permettra pas d’aller très loin !

Je me baisais principalement sur de l’analyse graphique mais aussi sur l’analyse fondamentale. Si ces termes vous sont encore inconnus je vous conseille vraiment le site actu-bourse.fr qui est très bien fait. Autant le dire de suite, il vous faut commencer par apprendre les bases avant de penser à devenir trader indépendant !

Parlons peu, parlons gains

Le loup de wall street a beaucoup contribué au fantasme ambiant et à l’image délirante du trader sous cocaine gagnant des millions. Alors oui les meilleurs traders gagnent beaucoup et même si je vous souhaite d’être un génie du trading, il y a fort à parier que ce ne soit pas le cas. Alors ayez un objectif raisonnable.

Les meilleurs day-trader ont tendance à performer entre 10 et 20%. Les meilleurs scalpers peuvent aller jusqu’à du 100% mensuel. Voilà un tableau qui récapitule combien vous pouvez gagner selon votre capital de départ et votre seuil de performance. La colonne orange est la zone que vous devriez viser car elle est accessible :


A titre personnel j’ai performé à 13% durant les 10 ans que j’ai fait en qualité de trader indépendant. J’ai commencé par décider avec ma femme que nous allions prendre le risque de perdre 1500€ d’investissement boursier. Je n’avais pas encore sauté le pas car je souhaitais voir si j’arrivais à être consistant sur le gain et à me créer une somme d’investissement de départ. Car il vous faut un certain effet de levier pour dégager un salaire du trading. J’ai donc commencé en 2008 avec 1500€ voilà ce que cela a donné :


C’est donc en septembre 2009 que j’ai décidé de me lancer en tant que trader indépendant. J’ai réalisé une rupture conventionnelle avec mon employeur et je dois bien l’avoué, j’ai profité du chômage pendant quelques mois pour ne prendre aucun risque vis-à-vis de ma famille. Confiant sur ma capacité à performé j’ai ensuite dégagé un revenu qui se situait aux alentours de 6000€ mensuel.

Pour être honnête, être trader sur du long terme est difficile et taxant mentalement. Il a d’ailleurs fallu que nous mettions une règle avec mon épouse pour ne jamais parler de mon quotidien de trading afin qu’elle ne soit pas stressé. Je me suis aussi mis une autre règle en place, quel que soit le mois que je pouvais faire, ceux à 35% comme ceux à 0, j’ai viré la même somme chaque mois en me jurant de ne pas toucher à mon capital de départ.

Cette rigueur m’a permis d’assurer une longévité sur mes revenus. Aujourd’hui j’ai conservé le gain de mes très bons mois ce qui me permet de générer mon salaire fixe plus facilement. C’est pour cette raison que je vous conseille de procéder de la même façon. Aussi ne perdez pas la valeur de l’argent car c’est très vite arrivé quand on commence à faire des plus-values de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

La route est longue et l’investissement important mais si vous êtes motivé et que vous ne prenez rien pour acquis en travaillant toujours plus le résultat est accesssible. Dernier conseil, faites vous un réseau via des forums et skype de traders avec qui échanger quotidiennement sur vos sessions. En effet cela vous aidera à progresser plus vite.

J’avais créé un groupe de travail très efficace qui a évidemment évolué depuis le premier jour mais nous sommes pour certains d’entre nous amis depuis 10 ans maintenant et toujours en train d’apprendre et d’échanger !

Voilà, j’espère que ce bref récit de mon expérience vous convaincra de vous essayer à cette magnifique expérience du trading indépendant !
Jonathan Lessieur